Conférences

 

spi

Bandeau SPI RN2 950

11 juin 2018

GROUPE HOSPITALIER DE LA PITIE SALPETRIERE
PAVILLON MADELEINE BRES – POLE E3M – Salle de conférence du 7ème étage
De 14h à 17h30

Pour la psychanalyse qui s’interroge sur le corps : « Et si nos corps étaient eux- mêmes des étrangers – et même ce qu’il y a de plus étranger à chacun, non tant le corps de l’autre que le sien propre ? » (Revue n°23, Le corps est un étranger, p.16). Freud écrit que le corps propre « est vu comme un objet étranger, mais en même temps, il livre au toucher des sensations de deux sortes, dont l’une peut être assimilée à une perception interne » et l’autre au toucher cutané, des sensations familières. Freud n’a pas élaboré une théorie du corps qui relève pour lui de l’anatomo-physiologie. (« Objet étranger » (le corps propre est vu comme un objet étranger) reproduit la traduction du « Moi et le ça » de Jean Laplanche en 1981).
Le point de vue de la Psychosomatique Intégrative : Notre corps fait un tout avec la psyché dans l’unité psychosomatique. Nous devons apprendre à vivre les atteintes de notre corps pour faire face aux maladies, accepter et comprendre les troubles qui nous assaillent et lutter ensemble, corps et psyché, pour nous adapter. L’image du corps neuronal et celle du corps psychique, leur construction et leur intégration nous permettent de vivre une vie harmonieuse d’accepter et de vivre notre vie ; qu’est-ce que la vie sans corps ?
Exposé des points de vue de la Psychanalyse et de la Psychosomatique intégrative sur le Corps et en psychosomatique intégrative sur le corps malade, illustration par des exemples dont l’acouphène.

14h00 : Les acouphènes subjectifs
Pr. Michel Kossowski ORL, CEFON (Centre d’explorations Fonctionnelles Oto-neurologiques Falguière),
ancien Chef de Service ORL de Percy.

15h00 : Présentation d’un cas clinique d’un patient acouphènique
Evelyne Renardier, Sophrothérapeute, Thérapeute Psychosomaticienne

15h30 : Pause

15h45 : Les points de vue de la Psychanalyse et de la Psychosomatique intégrative sur le Corps et en psychosomatique intégrative sur le corps malade.
Pr. Jean Benjamin Stora, Psychanalyste, Psychosomaticien, Directeur de l’Institut de Psychosomatique Intégrative, Président d’honneur de la SPI.

16h30 : Table ronde

Published by SPIntegrative dans conférences – conferences

 

 

photo congrès internationalAffiche congrès international 2015

1er Congrès International de Sophrologie de Paris s’est déroulé, le week-end du 7 et 8 novembre 2015  à Paris.

Thématique de ce congrès : Réunir les instances de la sophrologie au niveau international afin de faire le point sur le métier de  » sophrologue ».

Patricia Grévin et moi-même ( Evelyne Renardier, sophrothérapeute) sommes intervenues sur  » l’Intérêt d’une spécialisation en sophrologie » pour témoigner de notre expérience professionnelle dans le domaine médical ORL

Résume de notre intervention:

Le métier de sophrologue permet d’accompagner » des patients »souffrant de symptômes nécessitant une prise en charge thérapeutique et  la sophrologie, sophro-thérapie , sophro-analyse en tant que « psychothérapie » jouent une rôle déterminant entre le vécu corporel du patient et son versant psychique en utilisant le rôle des représentations (Paul Schilder, l’image du corps).

Le corps devient principe thérapeutique.

 Nous proposons de témoigner  et livrer notre expérience thérapeutique dans le domaine médical ORL   en tant que sophrologue  pour la prise en charge des acouphènes, de l’hyperacousie et des vertiges de Ménière, souvent accompagnés de symptômes avec des traits obsessionnels (patients coupés de ses sensations et de ses affects) et avec des manifestations à très forte charge émotionnelle ( anxiété généralisée pouvant aller jusqu’au burn-out, à la dépression). Et de troubles associés (problèmes de sommeil, de mémoire, de concentration, de lecture et de fatigue)