Psychothérapie Psychosomatique

http://www.societedepsychosomatiqueintegrative.com/article-annuaire-105839872.html

spi

Bandeau SPI RN2 950

 

Définition de la Psychosomatique Intégrative (Professeur, psychanalyste  Jean-Benjamin Stora,  GHU la Pitié Salpêtrière, fondateur de l’Ecole de Psychosomatique de la Pitié-Sâlpétrière

 

C’est une approche globale du patient et de ses maladies où le thérapeute va faire une corrélation entre :

  • le système psychique du patient
  • le SNC système nerveux central
  • le SNA système nerveux autonome
  • le système immunitaire
  • le Système génétique et protéique

Puis il tiendra compte aussi  de son  environnement  social, culturel et professionnel.

Cette approche permettra à la personne de mieux gérer  son état émotionnel et affectif qui le perturbent et le gênent à certains moments de vie difficiles  afin d’éviter que son corps ne prenne la relève par le truchement du soma.

La psychosomatique  est multifactorielle regroupant à la fois , la psychanalyse, la médecine et les neurosciences.

Les symptômes corporels  et les maladies sont souvent révélateurs de souffrances  physiques et morales profondes . La psychosomatique permettra  au patient de mieux gérer son état émotionnel à certaines périodes difficiles de sa vie  pour  que son corps ne somatise plus et améliora sa qualité de vie au quotidien.

11 juin 2018

GROUPE HOSPITALIER DE LA PITIE SALPETRIERE
PAVILLON MADELEINE BRES – POLE E3M – Salle de conférence du 7ème étage
De 14h à 17h30

Pour la psychanalyse qui s’interroge sur le corps : « Et si nos corps étaient eux- mêmes des étrangers – et même ce qu’il y a de plus étranger à chacun, non tant le corps de l’autre que le sien propre ? » (Revue n°23, Le corps est un étranger, p.16). Freud écrit que le corps propre « est vu comme un objet étranger, mais en même temps, il livre au toucher des sensations de deux sortes, dont l’une peut être assimilée à une perception interne » et l’autre au toucher cutané, des sensations familières. Freud n’a pas élaboré une théorie du corps qui relève pour lui de l’anatomo-physiologie. (« Objet étranger » (le corps propre est vu comme un objet étranger) reproduit la traduction du « Moi et le ça » de Jean Laplanche en 1981).
Le point de vue de la Psychosomatique Intégrative : Notre corps fait un tout avec la psyché dans l’unité psychosomatique. Nous devons apprendre à vivre les atteintes de notre corps pour faire face aux maladies, accepter et comprendre les troubles qui nous assaillent et lutter ensemble, corps et psyché, pour nous adapter. L’image du corps neuronal et celle du corps psychique, leur construction et leur intégration nous permettent de vivre une vie harmonieuse d’accepter et de vivre notre vie ; qu’est-ce que la vie sans corps ?
Exposé des points de vue de la Psychanalyse et de la Psychosomatique intégrative sur le Corps et en psychosomatique intégrative sur le corps malade, illustration par des exemples dont l’acouphène.

14h00 : Les acouphènes subjectifs
Pr. Michel Kossowski ORL, CEFON (Centre d’explorations Fonctionnelles Oto-neurologiques Falguière),
ancien Chef de Service ORL de Percy.

15h00 : Présentation d’un cas clinique d’un patient acouphènique
Evelyne Renardier, Sophrothérapeute, Thérapeute Psychosomaticienne

15h30 : Pause

15h45 : Les points de vue de la Psychanalyse et de la Psychosomatique intégrative sur le Corps et en psychosomatique intégrative sur le corps malade.
Pr. Jean Benjamin Stora, Psychanalyste, Psychosomaticien, Directeur de l’Institut de Psychosomatique Intégrative, Président d’honneur de la SPI.

16h30 : Table ronde

Published by SPIntegrative dans conférences – conferences